Productivité

Gagner du temps dans sa création de contenus textes

Pour se faire connaître, une entreprise doit investir dans le Web. En France, selon les chiffres du Digital Report fournis par We Are Social et Hootsuite, il y a eu plus de 60 millions d’internautes en 2021, soit plus de 90 % de la population française. Cela fait d’Internet un outil intéressant pour partir à la conquête de nouveaux clients.

La création de contenus Web textuels est l’une des meilleures façons d’asseoir votre notoriété sur la toile. Or, elle est souvent négligée par de nombreux entrepreneurs pour diverses raisons, notamment le manque de temps ou les difficultés rencontrées lors de la rédaction. Pourtant, c’est une piste très intéressante à emprunter pour une visibilité sur le long terme grâce aux moteurs de recherche.

Trouver des idées de contenus : nos astuces

Avant d’aborder les astuces pour dénicher des sujets intéressants à rédiger, rappelons que la rédaction Web requiert des compétences linguistiques, mais aussi techniques. Cela suppose la maîtrise d’outils gratuits ou payants qui vous permettront d’optimiser vos textes et de leur offrir une meilleure visibilité sur la toile. Il est tout à fait possible de produire un article de grande qualité sans outil, mais ils permettent de s’assurer de la richesse sémantique d’un contenu vis-à-vis de ce que Google préfère présenter aux internautes. Place, désormais, aux astuces.

Une liste des questions fréquentes posées par vos clients

Un internaute se rend sur Google pour formuler une requête. C’est donc à vous d’anticiper afin de lui répondre. Nous vous conseillons alors d’établir une liste des questions posées par vos clients.

Si vous travaillez dans une grande entreprise, vous pouvez solliciter les équipes de vente. Ou alors, si vous avez une page Facebook, un compte Twitter ou autre, pensez à collecter les interrogations de vos clients/prospects (aussi appelées Verbatim). L’objectif est d’élaborer un texte qui apporte des réponses claires.

Une liste de sujets relatifs à l’activité de votre entreprise

Quel que soit votre projet, vous êtes certainement spécialisé dans un domaine donné : e-commerce, bijouterie, informatique, automobile, gadgets électroniques… Si votre société propose des services informatiques comme la réparation ou la vente, vous pouvez rédiger des articles allant dans ce sens.

Par exemple : « les gestes à appliquer pour l’entretien d’un ordinateur », « pourquoi faut-il confier un ordinateur en panne à un expert », etc. Les sujets ne manquent pas. Tâchez juste de mettre en valeur votre expertise en produisant un contenu qualitatif.

Une veille concurrentielle

Ce concept vous parle sûrement. Il ne s’agit pas de piquer des idées à vos concurrents, loin de là ! Il s’agit seulement de vous en inspirer afin de proposer un contenu intéressant et, pourquoi pas, de meilleure qualité ! Dites-vous que vos concurrents font exactement la même chose.

Utiliser Google

Oui, vous pouvez tout simplement utiliser Google pour trouver des idées de contenus. Avez-vous déjà remarqué, lorsque vous commencez à taper quelque chose dans la barre de recherche du navigateur, que Google vous suggère des idées ? N’hésitez pas à tester des mots et des combinaisons de mots pour avoir de nouvelles idées.

Exemple :

Évidemment, plus vous utiliserez des termes proches de votre thématique, plus vous aurez des idées exploitables.

Toujours sur Google, le bloc “autres questions posées” est une vraie mine d’informations. Pour cet exemple, j’ai fait une recherche sur la requête “capture d’écran” et voilà ce que j’obtiens (astuce, en cliquant sur les questions, d’autres questions apparaissent au fur et à mesure) :

En bas de page, vous verrez aussi souvent le bloc “recherches associées” qui peut vous donner des pistes à explorer pour développer certains sujets ou sous-sujets plus spécifiques : 

Pourquoi et comment mettre en place un calendrier éditorial ?

La rédaction Web nécessite une stratégie éditoriale, d’où l’importance de mettre au point un calendrier éditorial. C’est un outil indispensable qui va garantir la bonne exécution de votre stratégie de contenus. Pour élaborer ce calendrier, commencez par choisir les sujets et par fixer les deadlines.

Une bonne organisation

En termes de réalisation d’objectifs et de publication, pensez à vous appuyer sur la méthode SMART. Elle vous permettra de définir des indicateurs Spécifiques, Mesurables, Acceptables, Réalistes et Temporellement définis. Une bonne organisation s’impose donc. D’un autre côté, grâce à ce calendrier et aux résultats obtenus après son achèvement, vous pourrez en fixer un nouveau sur la base des feedbacks collectés par le biais du premier calendrier.

Comment mettre en place un calendrier éditorial ?

Un calendrier éditorial doit mentionner plusieurs informations. Elles doivent porter sur les éléments suivants :

  • Le contenu : sujet traité, la stratégie SEO, les mots-clés…
  • Le rythme de publication : le nombre d’articles à mettre en ligne sur votre blog ou sur les réseaux sociaux (Exemple : X fois par semaine/mois sur Facebook, X fois par semaine sur votre blog…)
  • Le ratio : ici, il s’agit de définir le volume d’articles promotionnels et celui du contenu purement informatif. C’est à travers celui-ci que vous allez répondre aux questions de vos clients

Comment faciliter le partage, la relecture et la correction de documents ?

Créer du contenu, c’est une bonne première étape, mais il est important de le relire et encore, de pouvoir le faire relire à quelqu’un d’autre. Pour simplifier le processus de rédaction, de correction et du partage de contenu entre les différents membres de votre équipe, il existe des plateformes gratuites (avec offres professionnelles pour aller plus loin) et très efficaces.

Google Drive

C’est la plateforme la plus populaire parmi les rédacteurs. Google Drive permet de rédiger, d’échanger des idées, de corriger et de laisser des commentaires sur un même document et en temps réel. C’est une suite complète de logiciels : Doc (texte), Sheets (feuille de calcul), Slides (pour les présentations), Forms (formulaires), etc.

Slack

C’est une autre plateforme gratuite. Plutôt orienté “échanges / discussions” Slack permet de partager des documents et de chatter avec vos collaborateurs. Il est possible de créer des groupes spécifiques sur un sujet donné, inviter des prestataires sur des groupes privés (appelés canaux), organiser une visioconférence en quelques clics, etc.

OneDrive

OneDrive a été mis en place par Microsoft. Il possède à peu près les mêmes fonctionnalités que Google Drive. Vous pouvez le lier facilement à la suite Office. Si vous avez plus l’habitude de la suite Microsoft Office, ça peut être une bonne alternative à Google Drive.

Dropbox

Là encore, vous pouvez partager tout type de documents via Dropbox. Le seul souci, c’est que vous n’aurez que 2 Go de stockage pour la version gratuite (contre 15 Go pour Google). Pour en avoir plus, il faudra mettre la main à la poche.

Nextcloud

Si vous êtes soucieux de la protection de vos données ou tout simplement parce que vous souhaitez respecter le RGPD, Nextcloud est sûrement la solution la plus adaptée. Cependant, il faudra prévoir un peu de technique pour l’installation et la maintenance sur votre serveur. Les fonctionnalités sont similaires à celles de Google Drive, mais vous restez maître de vos données et vous les hébergez où vous voulez.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *